FANDOM


"Sérieusement, cependant, je pourrais vous encadrer dans un coin sombre, et vous capturer dans un moment de désespoir."

— Mark Jefferson dans "Chrysalis"

Mark Jefferson est le principal antagoniste du jeu Life Is Strange. Au début du jeu, on nous apprend que c'est un photographe très connu et nouvellement professeur à l'Académie Blackwell, c'est d'ailleurs pour cette raison que Max revient à Arcadia Bay.

SPOILER

A partir de l'épisode 4, Max comprend que c'est lui qui se cache derrière la disparition - et la mort - de Rachel Amber. Il se sert de l'Académie pour repérer des étudiantes, les séduits et les attire dans la chambre noire (Dark Room) dans laquelle il les drogue et les prend en photo. Il est parfois aidé par Nathan Prescott, dont il use de la fragilité psychologique pour lui faire porter le chapeau et éloigner la police, notamment.

Il possède une certaine obsession pour la mort et la douleur. Il y voit de la beauté et c'est ce qu'il essaye de capturer en photographiant ses victimes. Pour lui, ces photos sont une nouvelle forme d'art.

Il conserve dans la chambre noire des classeurs, des étudiantes qu'il a choisi, dans lesquels il met toutes les photos qu'il a prises d'elles.

PersonnalitéModifier

Jefferson est l'archétype d'un psychopathe.

Extérieurement Jefferson semble être un homme charismatique et charmant, un photographe et un enseignant actif et passionné. Il semble se soucier du travail de ses étudiants, s'assurant que tous ses élèves participent au concours «Everyday Heroes» avec un doux rappel à la fin de sa séance de cours de photographie afin d'avoir une chance de progresser dans leurs carrières artistiques. Cependant, son traitement dédaigneux des problèmes de Kate alors qu'elle demande de l'aide dans "Out of Time", le dépeint déjà comme quelque peu insensible à ce moment-là.

Jefferson semble se méfier de la nature coquette de son étudiante Victoria Chase. Malgré ses efforts pour flirter avec lui, il décline; d'autant plus qu'elle devient plus explicite dans la "Théorie du Chaos". Cela pourrait être à cause de la valeur qu'il accorde à l'innocence.

En réalité, Jefferson est un individu froid et méthodique qui se soucie très peu des autres, avec une obscure obsession de capturer le cadre de «l'innocence» chez les autres. Il est obsédé par l'idée de «capturer ce moment où l'innocence évolue vers la corruption», et est prêt à tuer toute personne qu'il considère comme une responsabilité envers lui ou ses plans, ne reculant devant rien pour atteindre ses objectifs personnels. Il est prêt à manipuler les autres à son avantage tout en s'assurant qu'ils restent silencieux. Jefferson semble avoir des situations planifiées bien à l'avance, ce qui, combiné à sa grande intelligence et à sa ruse extrême, lui a permis de continuer ce qu'il est en train de faire sans être pris.

ApparenceModifier

Mark Jefferson est un grand homme de taille moyenne à la fin de la trentaine. Il a les cheveux bruns et les yeux bruns. En tant que professeur de matières artistiques, Mark a un look moderne décontracté. Ses cheveux sont un peu brouillon, et il a une barbe légère et tendance. Sa tenue est chic décontractée; il porte des mocassins noirs, un jean bleu et une chemise blanche avec un blazer noir dessus. Il porte également des lunettes à la mode en noir et blanc.

BiographieModifier

ContexteModifier

Chronologie alternativeModifier

Bien que nous ne le rencontrions pas directement dans le scénario alternatif, ses photographies sont toujours exposées autour du campus de Blackwell. Cela remet en question si l'alternative Max est revenu à Arcadia Bay pour son enseignement ou non. Cependant, Rachel Amber est toujours absente, ce qui signifie que la participation de Jefferson à son enlèvement et à son meurtre pourrait toujours être possible dans le calendrier alternatif.

DécèsModifier

Décès associésModifier

Les relationsModifier

Esprit animal et SymbolismeModifier

Citations mémorablesModifier

ThéoriesModifier

Création de personnage et conceptModifier

AncedotesModifier

Les RéférencesModifier


Erreur de référence : Des balises <ref> existent, mais aucune balise <references/> n’a été trouvée.